top of page
  • Guillot

La serrurerie : un univers à double tour

Ils protègent à la fois les biens, les personnes et notre tranquillité d’esprit : les serruriers sont des artisans jonglant entre l’art du métal, la science des serrures, leurs mécanismes complexes, et l’impératif d’innovation technologique avec les systèmes de sécurité biométrique et contrôles d’accès à distance, entre autres. Explorons l’univers des serruriers et leur quotidien.


La serrurerie à travers l’histoire

Depuis quand veut-on des clés ? Est-ce depuis que l’on a des trésors à cacher ? Depuis l’apparition de la notion de propriété ?


On estime que c’est à l’époque où l’Homme s’est sédentarisé qu’il a commencé à fermer ses enclos et lieux de vie. La serrure est alors un simple verrou : une tige de bois poussée dans une ouverture dans le montant. En revanche, difficile de savoir quel peuple a été l’inventeur de la première serrure ! On retrouve des traces de serrures en bois avec des clés simples dans l’Égypte ancienne. C’est ensuite sous l’empire Romain que le métier de serrurier se développe en tant que métallier, jusqu’au Moyen-Âge. Les châteaux et les trésors méritaient alors un véritable savoir-faire pour être protégés ! À partir de la Renaissance, l’art de fabriquer les métaux se développe et donne naissance à la métallurgie, puis plus spécifiquement la ferronnerie (le travail du fer) à l’époque des Lumières. Ce n’est qu’au 19ème siècles qu’on reconnaîtra réellement la dimension artistique de du métier de ferronnier.


Voir : Métallerie, ferronnerie, chaudronnerie, quelle différence ?


Le métier de serrurier aujourd’hui

L’intérêt pour le travail du métal et l’apprentissage du fonctionnement de nombreux modèles de serrures (des mécanismes traditionnels aux systèmes électroniques de pointe) sont les clés du métier. Le serrurier sait comment monter, installer et réparer tout type de serrure, de même qu’il peut les crocheter ! Cette facette du métier est utile pour déverrouiller les accès bloqués mais aussi pour évaluer et améliorer les systèmes de sécurité.

Ces artisans minutieux se sont également adaptés aux nouvelles technologies : ils conseillent les professionnels et particuliers pour sécuriser les résidences, locaux, véhicules… et peuvent intégrer des solutions domotiques aux enjeux de sécurité.


L’innovation ne remplace pourtant pas les exigences artisanales du métier. Le serrurier reste un expert patient et précis dont le savoir-faire manuel est irremplaçable.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page